Solugen ou quand le lisier se change en or

12 janvier 2022

Solugen ou quand le lisier se change en or

L’industrie du porc est considérée comme le 2e secteur agroalimentaire le plus important au Québec. De fait, notre province est le plus gros producteur au Canada, fournissant jusqu’à 30% de la consommation de porc d’un océan à l’autre. 

Cette notoriété a cependant un coût ; malgré les avancées technologiques, l’élevage de cochons demeure encore aujourd’hui un souci important pour l’environnement. De plus, les odeurs nauséabondes, mais surtout la pollution des cours d’eau avoisinant les fermes d’élevage arrivent en tête de liste des préoccupations environnementales de ce secteur.

C’est ici qu’intervient Solugen.

Le traitement du lisier pour une eau décontaminée

L’expertise de Solugen réside dans le traitement des eaux usées, particulièrement celles contaminées par le lisier de porc. Les usines, installées par l’entreprise, suivent un protocole strict et un processus de dépollution savamment calculé. 

Les bénéfices sont grands. Pour les agriculteurs, les installations permettent de ne pas transporter jusqu’à 84% du volume du lisier, de réduire de manière considérable les émanations de gaz à effet de serre (GES), d’abaisser les frais de gestion du lisier et de diminuer les mauvaises odeurs. Le tout, grâce à un traitement sans aucun produit chimique. 

La COVID qui change tout

Comme bon nombre d’entreprises, la pandémie qui frappe la planète au printemps 2020 force Solugen à ralentir ses activités. Moins de ventes et de démarchage, mais beaucoup de temps pour réfléchir.

C’est ainsi que l’entreprise se penche sur une façon de financer les usines de traitement pour les producteurs de porcs et découvre un potentiel de revenu intéressant par la vente d’un fertilisant riche en azote, un élément nutritif nécessaire à la croissance des plantes. Et si ce « déchet » pouvait en fait se récupérer et être commercialisé ?

Une solution qui vaut son pesant d’or

Devant des études de marché plus que concluantes, Solugen effectue un pivot complet de son modèle d’affaires, concentrant désormais ses activités sur le recyclage et la fragmentation de l’azote permettant de répondre à différents besoins des agriculteurs. En effet, l’extraction de l’élément chimique produit trois types d’engrais baptisés Solu-N (Azogen : solution azotée), Solu-P (bio solide riche en phosphore) et Solu-K (concentré liquide de potassium). 

Au Québec, le potentiel d’affaires lié à la commercialisation de l’azote demeure toutefois restreint, mais l’entreprise a l’intention de conquérir le marché international, même si celui-ci présente plusieurs barrières à l’entrée ; les défis sont là, mais l’entreprise est prête à s’y attaquer. 

Solugen, une idée transmise d’un père à son fils

Le père d’André Beaulieu Blanchette, déjà animé par une grande conscience environnementale, œuvrait dans la récupération de charbon de bois. Le problème des eaux polluées étant également présent dans cette sphère de l’industrie, il transmet à son fils ses connaissances en matière de décontamination des eaux. André, désireux de faire bon usage de cette technologie, décide alors de continuer le travail de son paternel en créant l’entreprise Solugen, qui permettra de compléter le développement technologique et la commercialisation du produit.

André fonde Solugen en 2017, mais bien vite, se joignent Guy Roy et Laurent Brochu dès l’année suivante. Ensemble, les trois associés qui partagent les mêmes valeurs, mais dont les forces sont complémentaires, entament la grande étape de la recherche de financement auprès des différents paliers gouvernementaux, puis de la mise sur pied de la première usine de traitement des eaux usées. 

Aujourd’hui, l’entreprise qui compte plus d’une dizaine d’employés, s’emploie à consolider son nouveau modèle d’affaires. Tout récemment, Solugen vent également ses engrais dérivés de l’azote sur amazon.ca et amazon.com et se prépare à offrir ses produits en grands volumes aux États-Unis au printemps 2022. Un pas de plus vers le but ultime ; devenir l’un des plus grands producteurs d’azote au monde.

TRACTION pour revoir les bases

En 2017, lors du démarrage de l’entreprise, Solugen a pu bénéficier de différents programmes d’accompagnement auprès du CAMP. Un parcours qui a permis au jeune entrepreneur d’évoluer rapidement alors qu’il commençait ses débuts en tant qu’entrepreneur et propriétaire d’une startup. 

Le programme TRACTION propulsé par LE CAMP et Entrepreneuriat Laval s’est présenté comme la suite logique, la continuité qui a permis à André et à son équipe de revenir asseoir les bases d’un modèle d’affaires entièrement modifié. C’est donc tout naturellement que l’entreprise s’est tournée vers TRACTION pour repasser chacune des étapes de son repositionnement, entouré d’une équipe d’experts prêts à les soutenir et d’une cohorte d’entrepreneurs motivés avec lesquels échangés les idées. 

Fais partie de la délégation de Québec au Startupfest !

 

Entrepreneurs innovants, investisseurs, leaders et accélérateurs-incubateurs du monde entier se réuniront à Montréal du 13 au 15 juillet prochain pour vivre une édition 2022 haute en couleur. Une expérience inoubliable pour faire connaître votre startup et démontrer le dynamisme entrepreneurial de notre région!  

 

En savoir plus !